Genre et communication : Les recommandations sur le mainstreaming et le réseautage des moniteurs des médias

Présidium à l’ouverture de l’atelier Le DE, le Président de l’Upmb et le Consultant principal

Présidium à l’ouverture de l’atelier Le DE, le Président de l’Upmb et le Consultant principal

Les professionnels des médias et les animateurs communautaires ont eu droit du 27 au 28 Mars 2014 à un atelier de formation sur le « Genre et Communication, le mainstreaming, et le réseautage des moniteurs des médias » à l’hôtel Dona de Porto-Novo. Cet atelier, Organisé de mains de maître par l’Organisation non gouvernementale Espoir de la Famille sur l’appui financier de la WACC « World Association of Christian Communication » en français : Association mondiale pour la Communication chrétienne a pour but le renforcement des capacités des professionnels des médias pour un meilleur traitement des questions de genre dans les politiques et les pratiques des médias au Bénin. Après les deux jours qu’ont duré cet atelier de formation les participants ont formulé des recommandations à l’endroit des acteurs concernés par les traitements des questions de genre dans les politiques et les pratiques des médias au Bénin.

Vue partielle des participants

Vue partielle des participants

L’hôtel Dona de la ville de Porto-Novo a accueilli du 27 au 28 Mars 2014 l’atelier de formation sur le « Genre et Communication, le mainstreaming, et le réseautage des moniteurs des médias ». Cet atelier a pour objectifs spécifiques de renforcer les capacités de vingt (20) journalistes sur l’importance de médias et communication dans la promotion des femmes ; la consolidation des capacités de dix (10) animateurs communautaires en les rendant capables de tenir des consultations avec des professionnels des médias et de veiller à ce qu’ils tiennent compte des besoins et des préoccupations des femmes dans l’exercice du métier de journalisme. Il a également pour objectif spécifique l’élaboration de manière participative des outils et mesures nécessaires pour une meilleure promotion de la femme dans les médias au Bénin. C’est pour cela que cet atelier a accueilli au total trente (30) participants dont vingt (20) professionnels des médias venus de différents organes de presse et dix (10) animateurs communautaires du département de l’Ouémé. Précisons que cet atelier a pu se tenir grâce à l’appui financier de la WACC « World Association of Christian Communication » en français : Association mondiale pour la Communication chrétienne et avec l’accompagnement de l’Union des professionnels des médias du Bénin, comme partenaire associé. Le déroulement de l’atelier est placé sous les auspices d’un consultant principal, Edouard Wallace,  spécialiste en Genre, médias et réseautage et d’une consultante associée, Eliane Kuadjo, spécialiste en genre et développement communautaire. Les travaux des deux consultants au cours de l’atelier de formation sont placés sous la supervision du staff de l’ONG Espoir de la Famille. Au terme des deux jours de formation, les participants sont parvenus à dégager les recommandations suivantes qui sont adressées à l’endroit de l’ONG Espoir de la Famille, à l’ endroit des structures faitières, organe de régulation et d’autorégulation l’Upmb et du Cnpa, des structures décentralisées. Si toutes ces recommandations sont suivies, la femme occupera une place de choix dans les médias, et la promotion sera une réalité.

  1. A l’endroit de l’ONG Espoir de la famille

    • Créer une plateforme électronique
    • Animation de la plateforme par les journalistes et le suivi des productions par les OSC
    • Faire des productions mensuelles sur le genre
  2. A l’ endroit des structures faitières, organe de régulation et d’autorégulation l’Upmb et du Cnpa

Au niveau du CNPA (Conseil National du Patronat de la Presse et de l’Audiovisuel)

  • A diplôme égal donner les chances aux femmes de diriger les organes de presse.
  • Encourager les productions sur le genre dans les organes de presse en créant une plage pour la question dans la grille des programmes.

Dans les organes de presse

  • Décourager la promotion de la femme par le droit de cuissage
  • Reconnaître le mérite des femmes dans les rédactions
  • Faire confiance aux femmes en leur confiant des postes de responsabilités
  • Faire confiance aux femmes en leur confiant tous types de reportage et production

Au niveau de l’UPMB

  • Revoir et insérer dans les statuts de l’union des conditions d’éligibilité de l’équipe dirigeante avec une participation remarquable des femmes.
  • Donner une existence juridique à la CFU
  • Encourager des partenariats pour l’organisation des formations sur le genre et ou la spécialisation sur la question à l’endroit des femmes des médias
  • Encourager les femmes des médias à la vie associative et au militantisme.

Dans les structures décentralisées

  • Nouer des partenariats avec des ONG qui traitent des questions du genre afin d’organiser des ateliers de formation à l’endroit des femmes

Dans les instances d’autorégulation des medias

  • Revoir et insérer dans les statuts de l’observatoire de la déontologie et de l’éthique dans les médias (ODEM) des conditions d’éligibilités de l’équipe dirigeante avec une participation remarquable des femmes.
  • Faire connaître davantage le code d’éthique et de déontologie

Dans l’instance de régulation des médias

  • Favoriser l’accès des femmes dans l’instance de régulation (HAAC)
 
Nos Partenaires