Témoignages de quelques enfants parrainés

Témoignage de Richard sur le parrainage d’Epfong et madame Sylvie MONTAGNON à sa famille


 

Richard est l’aîné d’une famille orpheline de père. Il a un frère, Christian et une sœur, Lucienne, tous deux élèves. Grâce aux recherches de leur mère veuve, ils ont rencontré le chemin de l’ONG Espoir de la Famille qui a commencé à les parrainer en 2006 avant d’être relayé par madame Sylvie MONTAGNON, la fondatrice du cabinet ORéH-Conseil en 2010. Le cabinet ORéH-Conseil a son siège à Lyon en France. Sa fondatrice, madame Sylvie MONTAGNON est une femme de cœur qui place au centre de ses préoccupations le bien-être et l’accompagnement de l’enfance déshéritée. Dans cette interview que nous vous invitons à lire, Richard témoigne de comment ses frères et lui ont pu continuer à vivre et à se rendre à l’école grâce au parrainage de l’ONG Espoir de la Famille et de leur marraine Madame Sylvie MONTAGNON.

Actu Epfong : A quand remonte le parrainage de Madame Sylvie MONTAGNON à votre famille ?

Richard : Nous avons commencé à bénéficier de l’appui de notre marraine, madame Sylvie MONTAGNON depuis l’année 2010. Elle apporte des soutiens à toute ma famille composée de ma maman, mon frère, ma sœur et moi-même. Mais le soutien est destiné prioritairement à mes frères et moi.

Vous et vos frères où en êtes-vous au niveau scolaire aujourd’hui ?

Mon frère s’appelle Christian et ma sœur Lucienne. Aujourd’hui, Lucienne fait la classe de 3ème et Christian la 5ème. En ce qui me concerne j’ai décroché le diplôme du Bac Série D à l’issu des résultats du baccalauréat 2014.

Comment cela s’est-il fait que votre famille ait bénéficié du parrainage de l’ONG et ensuite de la Marraine, madame Sylvie MONTAGNON ?

Pa5

Bien avant les soutiens de notre marraine, madame Sylvie MONTAGNON, nous arrivions difficilement à assurer nos besoins fondamentaux. C’est dans cette situation que ma maman par le biais d’une conseillère psychosociale de l’ONG est entrée en contact avec l’ONG Espoir de la Famille en 2006. Cela dit, l’ONG a commencé à nous soutenir depuis 2006 à travers le payement de nos frais de scolarités et  de nos fournitures scolaires. En 2010, l’ONG Espoir de la Famille nous a appelés pour nous expliquer qu’elle nous a trouvé une marraine.

pa2

Êtes-vous comblé du parrainage de Espoir de la Famille et ensuite de votre Marraine, madame Sylvie MONTAGNON ?

Je vous avoue que grâce aux soutiens  de madame Sylvie MONTAGNON, notre  marraine, mes frères et moi n’avions pas eu de difficultés du côté scolaire. Nous n’avons pas eu de difficultés parce qu’elle nous apporte le soutien nécessaire pour nos fournitures scolaires, nos contributions, notre alimentation quotidienne. Nous bénéficions aussi d’argent de poche nous permettant de régler des petits problèmes auxquels nous sommes confrontés. En plus de tous ces soutiens, la marraine a payé en Octobre 2013, mon entrée à l’école des infirmiers diplômés d’état pour ma formation en licence en soins infirmier. Et elle continue toujours de nous soutenir pour notre réussite dans la vie.

Quel appel avez-vous à lancer à l’endroit d’Espoir de la Famille et Madame Sylvie MONTAGNON, votre Marraine ?

C’est comme si Dieu a vu notre condition de vie, notre misère. Lorsque nous avons adhéré à l’ONG, nos conditions de vie se sont améliorées. Ma famille et moi remercions sincèrement l’ONG Espoir de la Famille et madame Sylvie MONTAGNON pour tout ce qu’elles nous ont fait. Je souhaite que Dieu qui rend à chacun selon ses œuvres, les bénisse en retour. Nous sommes incapables de leur payer tout ce qu’elles nous font et continuent de nous faire. Dieu le leur rendra au centuple. Je remercie aussi madame Sylvie MONTAGNON, pour l’amour qu’elle a pour notre famille, mes frères et moi.

Que comptez-vous faire pour continuer à mériter la confiance de votre Marraine, madame Sylvie MONTAGNON et Espoir de la Famille ?

Présentement, après avoir obtenu le Bac, j’ai des visions, c’est-à-dire parvenir au sommet. Je m’engage à continuer à me battre, à bien travailler pour que la marraine soit satisfaite des soutiens qu’elle nous apporte. Je demande à la marraine de ne pas se décourager et de continuer à nous soutenir.

 
Nos Partenaires